30/10/2020 Protocole Sanitaire dans le Rhône

Image par Anastasia Gepp de Pixabay

Accédez à l’attestation de déplacement dérogatoire ici.

Au regard de l’aggravation de la pandémie dans la région et afin d’enrayer ce phénomène, plusieurs nouveaux arrêtés sont en vigueur.

Le décret n°2020-1310 du 29 octobre 2020 s’applique partout en France, voici des précisions concernant les établissements de culte :

En ce qui concerne le seul culte du dimanche 1 Novembre, fête de la Toussaint, les lieux de culte peuvent ouvrir. Par contre, chaque membre de nos églises doit impérativement remplir une attestation de déplacement dérogatoire. Cependant, il n’y a pas de case pour le fait de se rendre vers un lieu de culte sur cette attestation. Il suffira donc de téléchargez l’attestation ici et de la compléter en ajoutant une ligne à la main : « Déplacement vers un lieu de culte [adresse de l’église] dans le cadre de la dérogation concernant le weekend de la Toussaint ».

Le déplacement des bénévoles (techniciens, chantres, musiciens, intervenants) pour enregistrer le culte dans l’église ou le diffuser en direct est autorisé. Ils devront remplir une attestation de déplacement dérogatoire justifiant un déplacement professionnel (à confirmer). 

Pour mémo, voici l’article concernant les lieux de culte (Journal officiel de la République française – N° 264 du 30 octobre 2020) :

CHAPITRE 6 CULTES

Art. 47. – I. – Les établissements de culte, relevant de la catégorie V, sont autorisés à rester ouverts. Tout rassemblement ou réunion en leur sein est interdit à l’exception des cérémonies funéraires dans la limite de 30 personnes.

II. – Toute personne de onze ans ou plus qui accède ou demeure dans ces établissements porte un masque de protection.

L’obligation du port du masque ne fait pas obstacle à ce que celui-ci soit momentanément retiré pour l’accomplissement des rites qui le nécessitent.

III. – Le gestionnaire du lieu de culte s’assure à tout moment, et en particulier lors de l’entrée et de la sortie de l’édifice, du respect des dispositions mentionnées au présent article.

IV. – Le préfet de département peut, après mise en demeure restée sans suite, interdire l’accueil du public dans les établissements de culte si les conditions de leur organisation ainsi que les contrôles mis en place ne sont pas de nature à garantir le respect des dispositions mentionnées au présent article.

De plus amples informations sont disponibles sur le site du CNEF ici et seront mises à jour avec les précisions reçues du gouvernement.

RAPPEL : L’attention des responsables des cultes a été rappelée sur la nécessité de veiller au respect strict des mesures barrières.

Suivre les dernières informations sur le site de la préfecture ici